Tesla repousse de 6 mois le lancement de sa Gigafactory à Berlin


L’entreprise américaine Tesla repousse de six mois son échéance à Berlin. La Gigafactory ne sera pas opérationnelle avant janvier 2022.

Le PDG de Tesla, Ilon Musk, a accordé à son équipe allemande un délai supplémentaire de six mois pour lancer la production dans une nouvelle usine, a rapporté le journal Automobilwoche, citant des sources de l’entreprise.

Le constructeur automobile a déclaré que la production de sa Gigafactory allemande devrait commencer fin 2021, et non en juillet comme prévu précédemment.

Selon le même rapport, en plus de l’absence de permis de construire définitifs, l’usine de Tesla est confrontée à des problèmes de production de batteries. Selon certaines sources, la production de batteries commencera d’ici la fin de l’année. Cela dit, il y a eu beaucoup de progrès dans des domaines tels que l’atelier de presse et l’atelier de peinture.

Ce n’est pas le seul problème auquel Tesla est confronté dans son usine en Allemagne. Le ministère de l’environnement du Brandebourg a récemment découvert, lors d’une enquête de routine, que certaines canalisations d’eau ne sont pas adaptées aux eaux usées industrielles. Cela constitue une menace pour l’eau potable de la région.

La Gigafactory de Berlin prévoit de construire le modèle Y pour le marché européen, ainsi que les nouvelles batteries Tesla 4680 « sans languette ». Le mois dernier, Tesla a critiqué la longue procédure d’approbation de l’Allemagne pour sa nouvelle usine dans une lettre envoyée à un tribunal régional de Berlin, affirmant qu' »elle entrave les investissements nécessaires dans les projets et les infrastructures d’énergie propre et rend pratiquement impossible la réalisation des objectifs climatiques de l’Allemagne ».