Bridgestone va fermer une usine de composants automobiles au Japon


Bridgestone Corporation, qui restructure ses activités dans le segment des multi-matériaux non pneumatiques, a annoncé qu’elle allait fermer l’une de ses usines au Japon qui produit des coussins de sièges de voiture.

La société prévoit de fermer l’usine de Bridgestone Chemitech à Ageo, dans la préfecture de Saitama, au quatrième trimestre de 2023 et de transférer la production vers ses trois autres usines japonaises de coussins de sièges de voiture.

La fermeture de l’usine et la délocalisation de la production s’inscrivent dans le cadre du plan d’entreprise mondial de Bridgestone, qui vise à permettre à la société de s’adapter rapidement à l’évolution des conditions commerciales, de rétablir la rentabilité de son activité principale et d’accroître les investissements dans la croissance sur les marchés stratégiquement importants.

L’usine de Bridgestone Chemitech à Ageo comptait 63 employés à la fin du mois de septembre 2021 et prévoit de leur offrir des emplois dans d’autres installations de Bridgestone.

Bridgestone travaille également en étroite collaboration avec les clients, les fournisseurs et les autorités régionales pour minimiser l’impact négatif de la fermeture de l’usine.

Bridgestone prévoit que l’impact du processus de consolidation sur les résultats financiers de la société pour 2021 sera négligeable.