Bridgestone ferme son usine de vélos au Japon

Bridgestone ferme son usine de vélos au Japon

L’entreprise mène un important programme de réorganisation

Bridgestone a annoncé la fermeture de son usine de vélos à Kisai, dans la préfecture de Saitama, au Japon, dans le cadre de la stratégie à moyen terme de l’entreprise, y compris une restructuration des coûts. La production sera transférée dans les usines de la société à Jiangsu (Chine) et à Ageo (Japon).

L’usine de Kisai a été ouverte en 1971 et en 2020, l’usine a produit 220 000 vélos. En février 2021, l’usine comptait 169 employés qui se verront proposer d’autres emplois dans la division vélo de Bridgestone. L’entreprise n’a pas encore décidé quoi faire de la construction de l’usine et du terrain.

Bridgestone possède environ 160 usines à travers le monde, qui produisent non seulement des pneus, mais également d’autres produits. À la fin de 2020, la société a déclaré une perte nette pour la première fois en 69 ans, et il a été annoncé qu’un programme de réorganisation à grande échelle serait lancé et que le nombre d’usines serait réduit de 40% d’ici 2023.